Aujourd’hui, jeudi 7 juillet a eu lieu au Sheraton Hôtel une cérémonie de clôture officielle du Projet d’Employabilité de la main d’œuvre djiboutienne (PED). Ce projet financé par le Gouvernement américain à travers l’USAID a duré cinq années de 2017 à 2022 et avait pour objectif principal d’améliorer les compétences techniques et comportementales des jeunes djiboutiens en vue de leur permettre une meilleure insertion professionnelle sur le marché du travail.

 Haute en représentation des officiels djiboutiens et américains, cette cérémonie a vu la participation officielle du Ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle Moustapha Mohamoud Mohamed, du Ministre du Travail chargé de la formalisation et de la Protection sociale, Omar Abdi Said, du Président de la Chambre de Commerce de Djibouti M. Youssouf Moussa Dawaleh, de l’Ambassadeur des Etats-Unis à Djibouti SE M. Jonathan Pratt, du Représentant de l’USAID M. Lloyd Jackson et du Chef de projet du PED M. René Djamen. Des hauts responsables des partenaires institutionnels du PED à savoir l’ANEFIP, la CCD et la Direction Générale de l’Enseignement technique et professionnel du MENFOP ; des partenaires techniques et financiers, des organisations de la société civile, et des nombreux acteurs du secteur privé qui ont collaboré avec le Projet durant les cinq dernières années ont pris part à cette cérémonie de clôture. Cette journée a été l’occasion pour les nombreux officiels qui se sont succédé à la tribune pour prononcer une allocution de partager avec les participants les résultats atteints à travers les activités multisectorielles du projet PED.

L’Ambassadeur des Etats-Unis à Djibouti a soulevé que le PED a eu des résultats probants dont 11 000 jeunes ont été inscrits aux activités de l’employabilité et de l’entreprenariat.

Par ailleurs, l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique a annoncé aux officiels et aux participants de la cérémonie que le Gouvernement américain va poursuivre son appui pour soutenir le Gouvernement djiboutien dans la lutte contre le chômage des jeunes avec un nouveau projet de quatre ans d’un budget de 16 millions de dollars américains qui sera lancé à la fin de cette année.

Le Ministre du Travail, quant à lui n’a pas manqué de souligner l’apport substantiel du Projet PED pour l’amélioration des services et l’appui à l’ANEFIP en matière d’équipements, mais surtout pour la prise en charge de stages d’insertion professionnel pour plus de 500 jeunes. Il a recommandé que le Gouvernement américain continue son appui dans le secteur de l’insertion professionnelle des jeunes à travers d’autres initiatives qui viennent renforcer les actions du gouvernement djiboutien.

Le Ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle qui a clôturé la série des discours officiels a rappelé que grâce au projet PED, les curricula de formation ont été améliorés et adaptés aux besoins du secteur privé, de nouveaux équipements et plateaux techniques ont été mis dans les établissements techniques et professionnels.

TPL_BACKTOTOP