Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, a reçu le jeudi 7 avril les 18 inspecteurs stagiaires en partance pour leur formation statutaire dans 6 académies françaises.

Cette rencontre s’est déroulée en présence du secrétaire général, M. Mohamed Abdallah Mahyoub, du Conseiller technique, M. Osman Chirdon, des inspecteurs généraux, du secrétaire exécutif de l’Observatoire de la qualité, des Doyens des inspecteurs et du Directeur général de l’enseignement.

Eu égard à l’importance de l’événement, le ministre a eu un long échange avec les inspecteurs stagiaires sur l’intérêt supérieur de leur formation statutaire faisant suite à la préformation initiale qu’ils ont reçue dès leur recrutement et du stage pratique qu’ils ont suivi à l’inspection générale.

Il a tenu à rappeler le recrutement exceptionnelle de 3 promotions d’inspecteurs ces quelques dernières années (41 au total) et cette fois-ci avec 18 Inspecteurs de l’Education Nationale couvrant tous les ordres d’enseignement avec la création d’une inspection de préscolaire et  d’une inspection d’anglais pour la base pour répondre aux évolutions de notre système éducatif.

Un recrutement et une formation coûteuse et dénotant des efforts consentis pour renforcer la qualité des enseignements-apprentissages, la formation des enseignants, le pilotage pédagogique l’optimisation aussi bien du suivi-évaluation que de la certification des enseignants stagiaires et de la notation des enseignants titulaires.

Le ministre a longuement et fortement exhorté les inspecteurs stagiaires à développer leurs compétences pour s’acquitter des missions inhérentes à leur fonction, notamment le leadership, la planification, le pilotage, le management participatif, etc.

L’occasion aussi pour le ministre de mettre l’accent sur l’impérieuse nécessité de développer toutes les compétences afférentes à la fonction d’inspecteur pour mener à bien les missions d’inspection, de formation, d’animation, de contrôle, d’évaluation, d’expertise en s’imprégnant des innovations pédagogiques notamment axées sur les TICE et en étant toujours à la page pour trouver les réponses idoines aux problématiques auxquelles notre système éducatif est et pourrait être confronté.

Le ministre a certes tenu à leur rappeler des règles essentielles à observer durant leur formation en France comme une conduite irréprochable et la rigueur professionnelle du fait de leur rang et parce qu’ils  représentent leur institution et leur pays.

Mais il s’est dit confiant du fait de de leur maturité professionnelle et de leur parcours exemplaire.

De leur côté, les inspecteurs ont fait part de leur engagement et qu’ils seront à la hauteur de la confiance placée en eux.

En fin de séance, le Ministre a offert aux inspecteurs des ordinateurs portables, outil indispensable à leur formation et à leur travail.

TPL_BACKTOTOP