Dans le cadre des épreuves du baccalauréat session 2022, le Ministre de l’Education national Moustapha Mohamed Mahamoud et son collègue en charge de la Décentralisation, Kassim Haroun Ali, se sont rendus dimanche 5 juin dans la région d’Obock pour s’enquérir du déroulement des épreuves du Bac 2022 dans la capitale historique de la République de Djibouti.

Un déplacement qui s’inscrit dans le cadre de la politique de rapprochement de l’offre d’enseignement de la population partout sur le territoire national. C’est aussi l’occasion de constater de visu la consécration d’une étroite coopération entre le MENFOP et le ministère délégué chargé de la Décentralisation.

A Obock, quelques 79 candidats se présentent aux épreuves du Baccalauréat. Ces élèves issus de la ville d’Obock et ses localités intérieures composent les épreuves auprès de leurs familles, loin des difficultés et au stress lié au déplacement vers la capitale comme il en fut autrefois.

A son arrivée, la délégation ministérielle a été accueillie par les autorités locales.

 Les officiels se sont ensuite dirigés vers le centre d’examen, installé au sein du Lycée d’Obock. Les deux ministres ont pu apprécier le travail préparatoire et la forte implication du comité mixte des deux départements pour les préparatifs du bac 2022.

Les deux ministres ont eu des échanges nourris avec le préfet et le président de la région pour recueillir les attentes et les doléances des parents et des enseignants surveillants les épreuves. Des discussions qui ont globalement confirmé le bon déroulement des épreuves du Bac.

TPL_BACKTOTOP