Le ministre de l’éducation nationale et de la Formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud, a procédé au lancement officiel des ateliers de consultations nationales sur la transformation de l’éducation. La cérémonie de lancement s’est déroulée au Palais du Peuple en présence de la représentante de l’UNICEF, Mme Melva Johnson, de parlementaires, et de la communauté éducative.

Le Secrétaire général du MENFOP, M. Mohamed Abdallah Mahyoub, a d’abord fait une brève présentation sur ces ateliers nationaux sur la transformation de l’éducation. Il a évoqué le contexte international et notamment les défis mondiaux de l’éducation. Puis, il a rappelé la pandémie de la COVID 19 qui a largement entravé les systèmes éducatifs mondiaux. Deux défis majeurs qui ont placé les systèmes d’éducation à la croisée des chemins, selon lui.

Aussi, la communauté internationale a décidé d’organiser un Sommet mondial sur la Transformation de l’Education qui se tiendra à New York en Septembre 2022. Ce Sommet aura pour but de placer l’éducation en tête des priorités de l’agenda politique mondial et de maximiser la sensibilisation et l’engagement public. En prélude, un Pré-Sommet sera organisé à Paris à la fin du mois de juin 2022 pour consolider les résultats des consultations nationales, examiner entre autres, les conclusions tirées de l’examen de la mise en œuvre de l’ODD4 du Forum Politique de haut niveau.

Dans un mot prononcé à cette occasion, la représentante de l’UNICEF, et chef de file du groupe local des partenaires de l’éducation, a déclaré que le Sommet sur la Transformation de l’Education vise à renouveler l’engagement mondial en faveur de l’éducation, et cherche à mobiliser l’ambition, l’action, les solutions et la solidarité de tous afin d’atteindre l’ODD4 d’ici à 2030.

Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a indiqué que les ateliers vont non seulement déterminer les actions qui seront mises en œuvre dans les mois et années à venir mais aussi donner lieu à un engagement fort au plus haut sommet de l’Etat devant la communauté internationale. D’où l’implication de toutes les parties prenantes de l’éducation afin que les actions proposées pour impulser une nouvelle dynamique à notre école résulte d’un large consensus et repose sur des principes et une vision partagé quant au futur que nous souhaitons donner à notre éducation.

TPL_BACKTOTOP