Après une large consultation des principales parties prenantes, c'est finalement ce matin qu’a été lancée la stratégie nationale de l’inclusion financière pour l’année 2022-2027. L’hôtel Kempinski Palace a servi d’auditorium pour cette cérémonie organisée par le ministère de l’économie et des finances en collaboration avec la Banque Centrale et le PNUD. La stratégie nationale de l’Inclusion financière aura pour mission de faciliter l’accès des populations aux services financiers formels.

En effet, il s’agit surtout d’améliorer l’accès au financement aux jeunes, aux femmes, à la population rurale, les promoteurs des petites et moyennes entreprises notamment à travers un élargissement de la gamme des produits financiers et leur adaptation aux attentes de la population Djiboutienne.

Par ailleurs, la stratégie Nationale de l’Inclusion financière aura pour effet le renforcement des capacités des acteurs du système financier, à la consolidation de la viabilité des systèmes financiers décentralisés, et le développement plus accru des services financiers numériques.

Il convient de souligner que cette stratégie nationale de l’inclusion financière est l’occasion de joindre les efforts des parties prenantes vers une vision commune. Celle qui vise à développer un secteur financier inclusif offrant des services et des produits de qualité conçus pour répondre aux besoins d’un large éventail de clients, des segments marginalisés aux plus sophistiqués, contribuant à un développement économique plus équitable.

Dans une perspective plus large, la dite Stratégie nationale d’inclusion financière est alignée sur la Vision Djibouti 2035 qui projette la république de Djibouti comme un centre de services financiers pour la région. Un secteur financier fort et élargi facilite le développement du secteur privé et crée des opportunités d’emploi, car elle englobe des initiatives de littérarité financière pour compléter le renforcement des capacités de la population.

Le développement de la stratégie nationale pour l’inclusion financière est la première étape de la voie de l’inclusion financière et sa mise en œuvre de la stratégie exige un plus grand niveau de collaboration entre les parties prenantes et par-dessus tout un engagement fort pour atteindre les objectifs d’inclusion financière et sa vision.

Et enfin le ministre IMD a procédé à une présentation de la SNIF 2022-2027 a été faite. Selon cette présentation, les actions spécifiques de ladite stratégie en direction des secteurs de la banque, de la micro finance sont réparties selon cinq axes stratégiques.

TPL_BACKTOTOP