Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 20 Septembre 2022, la 12ème Séance du Conseil des Ministres.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants :

MINISTERE DU BUDGET.

1ère Question : Projet de Loi de Finances portant budget rectificatif de l’Etat pour l’exercice 2022.

Le Budget rectificatif 2022 de l’Etat est présenté en équilibre et arrêté en recettes et en dépenses à un total de 139 799 556 301 de FDJ. Le Budget baisse de plus de 4 milliards de FD par rapport à celui initial voté en début d’année 2022. Cette contraction se situe au niveau des ressources intérieures avec une baisse des redevances sur les produits pétroliers liée aux subventions mises en œuvre par les autorités afin de juguler la hausse des prix à la pompe et une baisse des ressources extérieures liée à une forte diminution imputable aux projets d’investissements sur dons. En matière de dépenses, le budget rectificatif prévoit également une baisse des dépenses ordinaires et d’investissements.

Le projet de Loi rectificatif intègre également de nouvelles mesures destinées à élargir l’assiette fiscales et s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la politique de rigueur budgétaire et de l’assainissement des finances de l’Etat. Ainsi, ce projet de Loi illustre la volonté du gouvernement d’assurer un cadre budgétaire propice à la croissance économique et au développement.

Les orientations prévues dans le cadre de ce projet de Loi restent axées sur la rationalisation des dépenses publiques, la recherche d’économies et l’amélioration tangible et plus performante des résultats de l’administration fiscale.

2ème Question : Projet d’Arrêté portant affectation d’une parcelle de terrain sise à Balbala Sud au profit du Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités.

Le projet d’Arrêté a pour objet l’affectation d’une parcelle de terrain sis à Balbala Sud au profit du Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités d’une superficie de 12 hectares. Ladite parcelle est destinée pour l’accueil du projet « Qatar Charity Village ».

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.

3ème Question : Projet de Loi portant création du Fonds de Soutien pour le Handicap.

Le projet de Loi a pour objet d’institutionnaliser le Fonds de Soutien pour le Handicap. Force est de constater que malgré le renforcement du cadre légal dans le domaine du handicap, les personnes handicapées sont particulièrement touchées par les inégalités, les discriminations, les préjugés et l’isolement. Ce FSH a pour objectif de financer les programmes nationaux de prévention et de prise en charge du handicap sous toutes ses formes. Cet outil permettra également de financer des actions de formation et de promotion d’entrepreneuriat mais aussi des actions de nature à apporter une réponse immédiate et appropriée aux situations de crise et d’urgence. Par ailleurs, le FSH servira à renforcer l’autonomisation économique des personnes handicapées. L’objectif visé par la création du Fonds est d’améliorer l’inclusion de cette catégorie de la population dans la société et leur condition socio-économique.

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE.

4ème Question : Projet de Loi relatif aux activités de lancement, d’opération de vol et de guidage d’objets spatiaux.

L’objectif initial de réaliser un nano-satellite a été élargi puisque c’est désormais de 2 nano-satellites que nos cadres développent actuellement. DJIBOUTI-1A qui, est en cours de finition pour sa construction et dont les tests finaux devraient s’achever fin 2022 sera lancé au cours du 2ème trimestre 2023. DJIBOUTI-1B, identique au premier et qui viendra renforcer sa mission de collecte de données météorologiques sur le territoire djiboutien, sera achevé quelques mois plus tard et devrait être lancé au cours de l’automne 2023. Ces activités de réalisation et production de satellites permettront à Djibouti de rejoindre l’avant-garde des Etats actifs dans le domaine des activités spatiales. A cet effet, la Loi régissant les activités spatiales nationales sera prochainement soumise au législateur. Cette Loi permettra notamment à des opérateurs de s’établir à Djibouti et d’exercer leurs activités sous la juridiction Djiboutienne (opération de satellites, navigation spatiale, etc.). Cette législation définit les notions d’objet spatiaux et d’opérateurs en prévoyant notamment le cas des objets spatiaux non-manœuvrant. Ce texte institue également un registre national des objets spatiaux qui doit permettre à Djibouti d’immatriculer des satellites ou autres engins dont elle aurait pu initier des lancements (au sens des traités internationaux des Nations Unies relatifs à l’Espace). La Loi organise, entre l’Etat djiboutien et l’opérateur, un système de partage de la responsabilité pour les éventuels dommages susceptibles d’être occasionnés par l’activité spatiale. Ce projet de Loi s’inscrit donc dans un double objectif : assurer la sécurité juridique et matérielle des activités spatiales opérationnelles menées sous la juridiction Djiboutienne et développer un cadre juridique adéquat à l’accueil et l’essor de ce secteur à Djibouti.

5ème Question : Projet de Décret portant création d’un Observatoire Régional de la Recherche pour l’Environnement et le Climatique (ORREC).

Les changements climatiques sont aujourd’hui au centre des préoccupations mondiales du fait de leurs effets dévastateurs sur l’environnement, la flore et la faune. En dépit d’une contribution marginale à l’émission de gaz à effet de serre, la région IGAD fait partie des régions les plus affectées par leurs impacts. Dans son allocution du 04 mai 2015 lors du Sommet « Environnement : Risques et Opportunités », le Président de la République a annoncé la création à Djibouti d’un observatoire régional pour le changement climatique. L’objectif étant de pallier aux manques de données climatiques précises en Afrique de l’Est et de donner une plateforme de recherche scientifique de haut niveau à tous les chercheurs de la région pour affiner leurs études en matière de données climatiques et environnementale nécessaires à toutes stratégies d’adaptation et de résilience durable. Siège de l’IGAD, notre pays se veut à l’avant-garde de la recherche scientifique comme solution fiable pour prévenir les catastrophes naturelles et les conflits dans la région. Sous tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et au sein du CERD, l’Observatoire Régional de la Recherche pour l’Environnement et le Climatique est aujourd’hui équipé et opérationnel preuve que l’initiative climat du chef de l‘Etat est en marche. Ce texte a pour objet d’assoir institutionnellement l’ORREC qui sera inauguré le 23 octobre 2022 à l’occasion de la conférence qui se tiendra à DJIBOUTI.

MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES, CHARGE DE L’INDUSTRIE.

6ème Question : Projet de Décret accordant l’agrément d’entreprises d’assurance à la Société Anonyme dénommée « Trust Assurance » SA.

Le projet de Décret a pour objet l’agrément de la Société dénommée     «Trust Assurance» SA. Régi par la Loi n°40/AN/99/4ème L du 08 juin 1999 fixant la réglementation applicable aux entreprises d’assurance, le secteur des assurances se trouve parmi les secteurs essentiels au développement économique et social de notre pays. Depuis la mise en œuvre de cette réglementation qui a débouché sur la restructuration du marché de l’offre, il est à noter que la gestion des effets de cette restructuration sur la branche du risque transport en commun et le transfert des portefeuilles primes et sinistres n’a connu aucune évolution quant à la proposition de nouveaux produits d’assurance. Le présent projet va permettre à la société TRUST Assurance S.A, de bénéficier de l’agrément d’entreprise d’assurance afin de proposer à nos concitoyens et à toutes les personnes morales et étatiques des produits d’assurances classiques, de réassurance et de prévoyance sociale, de l’assurance santé à la retraite complémentaire.

Communications.

En fin de séance, le Ministre du Commerce et du Tourisme a fait une communication sur l’évolution des prix des denrées alimentaires et a souligné le fort degré d’ouverture de notre économie. Avec l’avènement de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les prix internationaux de la plupart des produits alimentaires de première nécessité ont augmenté et certains produits ont connu des phénomènes de pénuries temporaires tels que la Farine et le Sucre. Le Sucre qui est un produit de grande consommation vient ainsi à manquer cruellement sur le marché mondial à cause des restrictions sur les exportations par certains pays producteurs tels que l’Inde et la Brésil. Il a précisé qu’au niveau national, la pénurie et l’inflation sur le sucre ont commencé à se faire sentir dès le mois d’Août 2022. Il a affirmé que comparé au mois de Juin 2022, les prix de certaines denrées alimentaires de base sont stables au mois de septembre 2022 notamment le riz Belam, les pâtes alimentaires et le Lait en Poudre. Concernant les phénomènes temporaires de la pénurie du sucre, le gouvernement a pris des dispositions nécessaires pour veiller à la régulation de l’approvisionnement du sucre sur le marché, afin de mettre fin aux perturbations. D’autre part, afin d’éviter toute pénurie des produits essentiels, des mesures ont été prises pour protéger les ménages djiboutiens. Il est prévu de doter notre pays d’un stock stratégique des denrées alimentaires pour faire face à la volatilité des prix sur le marché intérieur et prémunir toutes pénuries, ainsi que de renforcer les programmes de filets sociaux et l’aide alimentaire pour atténuer l’impact de la hausse des prix des denrées alimentaires sur les populations les plus pauvres.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Porte-parole du Gouvernement a fait un compte rendu sur sa participation à la 158ème Session du Conseil de la Ligue Arabe au Niveau Ministériel qui s’est tenue le 06 septembre 2022 au Caire.

Le Ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie et la Secrétaire d’Etat chargée des Investissements et du Développement du Secteur Privé ont fait un compte rendu sur leur visite de travail qu’ils ont effectué au Maroc du 23 au 28 juillet 2022.

Le Ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie a fait un compte rendu sur la participation au Sommet Africain sur l’Adaptation et Dialogue de Haut Niveau pour la COP 27 qui s’est tenu du 04 au 06 septembre 2022 au Pays Bas.

Le Ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie et le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable ont fait un compte rendu sur leurs participations de la 2ème Edition du Forum égyptien pour la Coopération Internationale qui s’est tenue du 07 au 09 septembre 2022 en Egypte.

Le Ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles a fait un rapport de la 5ème Edition de la Conférence Annuelle du Pétrole et de l’Energie du Soudan du Sud qui s’est tenue du 13 au 14 septembre 2022 au Soudan du Sud. Il a fait également un compte rendu sur la visite de travail qu’il a effectué en Ethiopie le 15 septembre 2022.

La Ministre de la Jeunesse et de la Culture a fait un compte rendu sur sa participation à la Session Ministérielle de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien qui s’est tenue du 12 au 15 septembre 2022 à l’Île Maurice.

La Ministre Déléguée chargée de l’Economie Numérique et de l’Innovation a fait un compte rendu sur la visite de travail qu’elle a effectué à Riyad du 13 au 15 septembre 2022.

Le Secrétaire d’Etat chargé des Sports a fait un compte rendu sur sa participation à la 5ème Conférence Islamique des Ministres de la Jeunesse des Sports qui s’est tenue du 07 au 09 septembre 2022 à Djeddah.

TPL_BACKTOTOP