La délégation djiboutienne composée du ministre de l'économie et des finances chargé de l'industrie Ilyas Moussa Dawaleh, du ministre de l'environnement et du développement durable,   Mohamed Abdoulkader Helem et des conseillers techniques  ont participé au Forum égyptien sur la coopération internationale sur la table ronde Réduire le coût de la finance verte/durable Forum égyptien pour la coopération internationale et le financement du développement : Fournir des financements à faible coût à l'Afrique est essentiel pour parvenir à une reprise verte et durable.

Le Forum égyptien pour la coopération internationale et le financement du développement, Egypt-ICF, a souligné que le coût élevé du financement est l'un des principaux défis auxquels est confrontée la transition verte en Afrique, en plus de l'insuffisance des financements disponibles pour répondre aux besoins de développement du continent, surtout après les répercussions de la guerre en Europe, qui a entraîné le coût élevé de l'énergie et de la nourriture et le déplacement des personnes.

Les investissements, qui ont causé plus de pression sur les pays en développement et les économies émergentes, en particulier les pays du continent africain. Cela nécessite l'importance de développer des mécanismes de dette souveraine liés à l'action climatique pour être plus flexibles et solides face aux risques et crises externes.

 

TPL_BACKTOTOP