Le secrétaire générale du ministère de la Santé Dr Saleh Banoita Tourab a présidé un atelier de formation sur la surveillance épidémiologique en particulier pour les maladies évitables par la vaccination pour les enfants de moins de 5 ans.


Cet atelier a vu la participation du coordinateur du programme élargie de vaccination M. Daoud Ahmed Ali, Dr Ibrahim Koné de CDC Atlanta, Dr Josette Deddoh de l’Organisation Mondiale de la Santé et Dr Seogo de l’agence d’AFNET.

Les personnels du ministère de la Santé ciblées par cette formation sont les points focaux du FETP de Djibouti-ville et des 5 régions, les agents du programme de vaccination ainsi que les agents de l’INSPD.

Pour rappel, le pays a entrepris de mettre en œuvre les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé concernant la surveillance du poliovirus et la surveillance des fièvres éruptives. Ainsi, en 2021, le pays a initié la surveillance environnementale du poliovirus et repris en mars 2022 la surveillance au cas par cas des paralysies flaques aigues (PFA) et de la rougeole avec l’appui des partenaires dont AFFENET.

C’est dans l’optique d’améliorer la santé des enfants que ministère de la Santé a pris conscience de la nécessité de renforcer la surveillance épidémiologique dans toutes les régions avec un nombre de maladies ciblées. L’un des axes stratégiques du renforcement est le renforcement des capacités des personnels du département de la santé.

TPL_BACKTOTOP