Un atelier sur le financement intégré du fonds national a été lancé aujourd’hui au Kempenski Hotel. Co-présidé par le ministre de l’Economie et des Finances Ilyas Moussa Dawaleh et le représentant du système des Nations-Unis à Djibouti José Barahona; le Programme conjoint aide Djibouti à établir, développer et maintenir de nouveaux systèmes et mécanismes de financement pour attirer les investisseurs nationaux et internationaux conformément à une nouvelle stratégie nationale de développement.

Et ce, en répondant aux défis de développement mis en évidence par le Covid-19 et en accélérant les progrès sur l'Agenda 2030 et les ODDs.

Le PNUD, l'UNICEF et le PAM, en étroite collaboration avec l'équipe de pays des Nations-Unies et sous la direction générale du coordinateur résident des Nations-Unies, soutiennent directement le gouvernement dans ses efforts pour : -Intégrer les ODDs et leurs coûts, afin de déterminer le déficit de financement nécessaire pour faire le pont vers 2030.

-Prioriser le Pacte de solidarité nationale pour la réponse au COVID-19 et les objectifs du Plan national de développement et les ODDs qui ont le plus grand potentiel pour offrir un développement économique, social et environnemental équitable à la population. Les membres du gouvernement, du parlement, les représentantes de l’UNICEF, du PNUD, les président des cinq conseils régionaux, et les présidents des trois communes de la ville de Djibouti ont prit part à cet atelier.

TPL_BACKTOTOP