Le ministre de l’intérieur et ministre de la Défense par intérim Saïd Nouh Hassan a reçu ce mercredi 04 mai 2022, en présence du général de corps d’armée Zakaria Cheick Ibrahim, chef d’état-major général des armées, le vice ministre parlementaire de la défense du Japon M Nakasone Yasutaka à la direction générale des relations internationales.

En visite de travail de 48 heures dans le pays, M Nakasone Yasutaka a tenu à rencontrer les autorités du pays. Cette visite de courtoisie s’inscrit dans le cadre des excellentes relations de coopération et d’échanges entre la République de Djibouti et le Japon. M Nakasone Yasutaka, ministre parlementaire de la défense du Japon, était accompagné de l’ambassadeur du Japon à Djibouti, M. UMIO OTSUKA et de son staff.

Ont pris part à cette première rencontre le Général de brigade Taher Ali Mohamed, chef d’état-major de la défense, le colonel-major Mohamed Kayad Guelleh, sous-chef d’état-major de la défense et un comité restreint des officiers de l’état-major général des armées. Notons également la présence du colonel Zakaria Hassan Aden, chef d’état-major de la gendarmerie nationale et du colonel Abdourahman Ali Kahin, directeur général par intérim de la police nationale.

La République de Djibouti et le Japon entretiennent d’excellentes relations de coopération spécialement dans le domaine militaire. En effet, les forces d’autodéfense japonaises sont particulièrement impliquées dans la formation des FAD au métier de gestion des risques et catastrophes naturelles et la formation de la conduite des engins lourds tels que le bulldozer, la niveleuse.

À son arrivée M. Nakasone Yasutaka était accueillie par Saïd Nouh Hassan Hassan et le Général Zakaria Cheick Ibrahim. Ensuite,  M Nakasone Yasutaka, vice-ministre parlementaire de la défense du Japon a salué le piquet d’honneur et la délégation des officiers pour rejoindre la salle de réunion de l’hôtel des officiers « Hassan Bassoma » pour un entretien.

M Saïd Nouh Hassan, ministre de l’intérieur et ministre de la Défense par intérim, a d’abord souhaité la bienvenue à Djibouti à Nakasone Yasutaka et à sa délégation.  Dans son discours, Saïd Nouh Hassan a souligné les relations fraternelles et de coopérations multiformes qu’entretiennent nos deux nations particulièrement dans le domaine socioéconomique qui contribue à la lutte contre le fléau de la pauvreté par la construction des établissements scolaires mais également dans celui de la Défense dans le cadre de l’assistance dont le Japon apporte aux FAD en matière de formation d’engins génie.

De son côté, M Nakasone Yasutaka, vice-ministre parlementaire de la défense du Japon a remercié le gouvernement Djiboutien de l’accueil dont il a fait l’objet ainsi qu’à sa délégation. M Nakasone Yasutaka a souligné que les relations fraternelles entre Djibouti et le Japon demeurent au beau fixe et doivent être développées davantage. Djibouti, de par sa position géostratégique, est non seulement un partenaire fiable pour l’Afrique, le Japon mais aussi pour le monde entier. Le Japon dépend économiquement de sa façade maritime d’où l’importance capitale de luter contre la piraterie. M Nakasone Yasutaka n’a pas manqué de remercié le Gouvernement djiboutien pour son soutien à l’établissement d’une base japonaise sur le sol national. M Nakasone Yasutaka a indiqué que la base japonaise célèbre aujourd’hui son 10ème anniversaire d’existence et c’est grâce à l’assistance et l’appui de Djibouti que le Japon puisse mener à bien ses missions de lutte contre la piraterie. Dans la vision du Japon, Djibouti demeure un partenaire important dans les échanges et il convient de hisser à un niveau supérieur cette relation de proximité et de confiance mutuelles et l’élargir à d’autres domaines. En dernier lieu, Mr Nakasone Yasutaka, vice-ministre parlementaire de la défense du Japon, a félicité Djibouti pour sa contribution significative à la stabilité du pays dans la région, notamment au déploiement de 02 bataillons de 2000 Hommes en Somalie dans le cadre de l’ATMIS (Mission de transition de l’Union africaine en Somalie) anciennement appelée AMISOM.

TPL_BACKTOTOP