Sous le haut patronage du Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed a eu lieu hier à Kempinsky un forum sur le capital humain.

Des cadres Djiboutiens issus des départements concernés par la thématique, des représentants de la société civile, du secteur privé, de l’Université de Djibouti et de nombreux jeunes intéressés par le sujet ont pris part à ce colloque d’importance capitale quant à l’avenir de la jeunesse du pays.

Ce forum de haut niveau conjointement organisé par le gouvernement et la Banque Mondiale permettra d’échanger sur l’importance de renforcer le capital humain à Djibouti en investissant dans la jeunesse pour bâtir un avenir meilleur. Trois éléments fondamentaux mis ensemble forment le capital humain. Il s'agit de l'acquisition des compétences, des expériences et des savoirs probants.

Ce forum est l’occasion d’échanger sur les réalisations et les nouveaux défis auxquels la République de Djibouti fait face pour « construire la société de demain, le Djibouti du futur ».

Inscrit dans la vision 2035, le développement du capital humain constitue une priorité pour le gouvernement de Djibouti qui, pour accroitre l’équité et accélérer aussi la croissance économique du pays, intensifie l’investissement sur la population.

TPL_BACKTOTOP