Le ministre de la Santé Dr Ahmed Robleh Abdilleh s'est entretenu avec le ministre de l’Intérieur M. Saïd Nouh Hassan en présence du directeur général de la Police le colonel Abdillahi Abdi Farah sur les contrôles sanitaires aéroportuaires, maritimes et aux frontières en raison de la menace dû à l'émergence du nouveau variant OMICRON.

Le ministre de la Santé et son collègue de l’Intérieur ont convenu de relever la vigilance de la surveillance épidémiologique et du contrôle sanitaire à tous les points d'entrée du pays.

Par la suite, Dr Ahmed Robleh Abdilleh a convoqué une réunion d'urgence sur l'évaluation du mécanisme de riposte contre le nouveau variant OMICRON.

Cette réunion a vu la participation des membres du comité scientifique pour la lutte contre la COVID19 en présence des différents responsables de l'aéroport international d'Ambouli, des ports ainsi que de la police des frontières.

Le renforcement des contrôles aux frontières, le rehaussement de la vigilance et la surveillance accrue du contrôle épidémiologique ont été au cœur des discussions de cette importante réunion.

Le ministre de la Santé a indiqué que si la situation épidémiologique actuelle demeure toujours stable et en baisse à Djibouti, cependant l'émergence des nouveaux variants tels que l'omicron dans les pays limitrophes constituent une réelle menace qu'il ne faut pas occulter.

Le ministre de la Santé a appelé la population à une plus grande vigilance surtout en cette période de fête et de fin d'année.

TPL_BACKTOTOP