Le ministre de la Santé, Dr Ahmed Robleh Abdilleh, et le chargé du bureau du FNUAP de Djibouti Mme Aïcha Djama Ibrahim ont présidé ensemble le lancement de l’atelier sur l’élaboration de la Politique Pharmaceutique Nationale.

Ont participé à cet atelier, la représentante de l’OMS, le représentant de l’ONUSIDA, la représentante du PNUD, les cadres et les professionnels des secteurs de la santé, les représentants des pharmacies privés du pays.

Lors du lancement de cet atelier national, l’accent a été mis sur l’importance du médicament en tant que produit stratégique en matière de santé publique et du rôle qui incombe aux autorités sanitaires qui doivent garantir en permanence son efficacité, sa qualité et sa sécurité d’emploi.

Il a été également rappelé, qu’il ne peut y avoir de système de santé sans un accès équitable aussi bien aux médicaments génériques qu’aux médicaments innovants, sachant que la disponibilité, la qualité, l’accessibilité et l’usage rationnel des médicaments constituent une priorité pour les gouvernements qui accordent une priorité à la santé.

Le chargé du bureau du FNUAP à Djibouti Mme Aïcha Djama Ibrahim a félicité le ministère de la Santé pour l’organisation de cet atelier, pour améliorer l’accès de la population Djiboutienne à des produits médicaux essentiels de grande qualité, efficaces et financièrement abordables.

Quant au ministre de la Santé, il a indiqué que "le médicament constitue un produit stratégique en matière de santé publique et les autorités sanitaires doivent garantir en permanence son efficacité, sa qualité et sa sécurité d’emploi.

TPL_BACKTOTOP