Le Ministère du Budget organise CE matin au Palais du peuple une cérémonie d'ouverture du 3eme tour des négociations visant la préparation d'une convention fiscale entre DJIBOUTI et la FRANCE  

La délégation   du Ministère Français de l’économie des Finances et de la Relance était parrainée par Mme Christelle Chatrian-Gomez, Première Conseillère de l’Ambassade de France, M. Gilles  Petit de la Villéon, deuxième  Conseiller. 

Cette délégation était conduite par  M. Florian De Filippo, Chef du Bureau E1 de la Direction de la législation fiscale,  accompagné de Mme  Lina Maddaloni Inspectrice Principale  du Bureau de la Fiscalité Internationale, Anne Lise Benhammadi du Bureau des règles de fiscalité Internationale, et Mme Isabelle Cohen  Cheffe du Pôle Conventions du Ministère de L’Europe et des Affaires Etrangères. 

La délégation Djiboutienne était parrainée par M. Mohamed Ali Hassan Secrétaire Général des Affaires  Étrangères,  M. Simon Mibrathu,  Secrétaire Général du Ministère du Budget,  M. Mohamed Sikieh  Conseiller Politique à la Présidence  de la République.  

Le chef de la délégation  du Ministère Français des finances de l’économie et de la relance   M. Florian de Filippo a expliqué brièvement l’objectif de cette rencontre  entre cadres et experts  de finances des deux pays  qui était  de préparer une convention de non double imposition, qui va régir les relations entre nos deux pays en matière de fiscalité.

Cette convention sera négociée et discutée en toute partialité avec des concessions réciproques  dans un parfait équilibre.

 Le Chef de la délégation  Djiboutienne M. Abdoulfatah Moussa Arreh,  Chef de Cabinet  du Ministère du Budget   a pour sa part décrit les différentes étapes  du processus de préparation de cette convention qui a débuté au mois  de mars dernier par des échanges  virtuels  à distance entre les  parties (au moyen de téléréunions de vidéoconférences).

Le troisième  tour des discussions va se dérouler cette fois en présentiel  et se concrétise  aujourd’hui par la rencontre  directe entre les deux équipes de fiscalistes des deux pays. 

Les négociations devront aboutir au final sur la mise au point d’un document   finalisé conjointement par les parties  pour servir  de référence aux relations entre la République de Djibouti et la République Française  en matière fiscale.

TPL_BACKTOTOP