Comme chaque année, le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités célèbre la semaine nationale de la solidarité, dans l’optique d’affirmer les priorités politiques fondamentales du gouvernement et d’illustrer les champs possibles de l’action sociale.

La semaine nationale de l’année 2022 portant sur la thématique « la politique nationale de lutte contre la pauvreté : vers davantage d’autonomisation »  a démarré ce dimanche 09 Janvier 2022, dans la commune de Balbala au cours duquel un atelier fut organisé  au complexe Al-Rahma, dans le cadre du lancement du Projet Intégré́ de transferts monétaires et de renforcement du capital humain (PITCH) à Djibouti- ville.

Dans la continuité de la semaine nationale, la cérémonie du lancement du projet PITCH s’est poursuivit ce Lundi 10 janvier 2022 au Centre de l'Union nationale des femmes Djiboutiennes (UNFD).

L'évènement a rassemblé une bonne centaine des femmes qui visiblement manifestaient un engouement et une joie toute particulière à cette initiative noble.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de la ministre des Affaires Sociales et des solidarités, Madame Ouloufa Ismaël Abdo, du secrétaire général Mme Fatouma Moussa, du président de la commune de Boulaos, des partenaires de développements et es représentants du peuple.

Cet événement fut l’occasion d’informer et sensibiliser la communauté de Balbala sur le Projet Intégré de Transferts Monétaires et Renforcement du Capital Humain (PITCH), exécuté en milieu urbain à travers le financement de la Banque Mondiale. Ce projet d’envergure nationale vise à offrir un transfert monétaire, auprès de la CPEC à 2500 ménages en situation d’extrême pauvreté afin d’améliorer leur niveau de vie de manière pérenne.

Le programme PITCH élaboré en faveur de la population vulnérable illustre la nouvelle vision du département qui valorise désormais la bancarisation des ménages vulnérables auprès des institutions de microfinance. Outillés pour être acteur de leurs propres développements, les ménages vulnérables sont accompagnés, sensibilisé par l’ADDS et l’Unfd, mais ils sont également incités à épargner leurs ressources monétaires dans le but de renforcer leurs résiliences.

Ce projet pitch urbain qui participe à la réduction de la pauvreté valorise la productivité économique de la population. Il permet également de renforcer la sécurité alimentaire des ménages vulnérables, tout en contribuant à l’amélioration leurs conditions de vie et leur bien-être.

Le ministère souhaite désormais miser sur l’autonomisation et la résilience de la population vulnérable, et cela s’illustre à travers ses interventions et ses programmes sociaux.

TPL_BACKTOTOP