Toujours dans le cadre de la semaine nationale de la solidarité 2022, la ministre des Affaires Sociales et des Solidarités, Mme Ouloufa Ismail Abdo est allée à la rencontre des étudiants bénéficiaires du programme d’Assistance Sociale des Etudiants Issue des Régions de l’Intérieur (ASERI) dans la journée du lundi 10 Janvier 2022. Cette rencontre s’est faite au sein même du restaurant mythique OUBAD, situé en plein centre-ville, et du restaurant Loyada situé à Balbala, dans lesquels les étudiants de l’université de Djibouti prennent régulièrement leurs repas.

La semaine nationale de la solidarité qui a pour thématique principale l’autonomisation de la population valorise la jeunesse djiboutienne, les étudiants d’aujourd’hui qui sont les acteurs du développement économique de demain.

En effet, c’est dans un cadre convivial que la ministre des Affaires Sociales et des Solidarités s’est entretenu avec les étudiants bénéficiaires du programme ASERI qui assure la gratuité de leur repas.  Cette rencontre a permis aux étudiants d’échanger avec la ministre qui leur a accordé son entière disposition ainsi que celui de son département.

Il est à noter que le Programme d'Assistance Sociale des Étudiants issue des régions de l’intérieur (ASERI) est un programme qui vise à appuyer les étudiants à travers la prise en charge de leur frais de restauration. Ce programme permet aux étudiants de consommer deux repas journaliers (le petit déjeuner et le déjeuner) tout au long de leur cursus universitaire. Le but étant de lutter contre la déscolarisation et l’abandon en facilitant le parcours universitaire des étudiants.

La nouveauté pour cette année universitaire 2022, le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités a initié, la numérisation des transferts monétaires afin d’améliorer le programme. Dans le passé, des coupons étaient distribué aux étudiants bénéficiaires. Aujourd’hui, le programme est exécuté à travers la plateforme D-Money qui transfert quotidiennement la somme de 800 francs aux étudiants. Aujourd’hui avec D-money, l’étudiant choisi et paye lui-même son plat. Muni de leur téléphone portable, les étudiants surf sur la vague de l’ère digitale.

TPL_BACKTOTOP