Une réunion s’est tenue ce mercredi au Ministère de la Ville, de l’Urbanisme de l’Habitat dans le cadre du suivi de l’état d’exécution des Projets PDUI 2 et PDUI 2 Bis financés par l’AFD pour un montant total de 13 millions d’euro. Compte tenu de l’importance de ces projets en terme de réponse opérationnelle à la problématique de développement urbain, tout particulièrement de l’aménagement du vaste quartier de Balbala, plusieurs membres du Gouvernement ont participé à cette réunion : Mme Amina Abdi Aden, Ministre de la Ville et présidente de la réunion, Mme Ouloufa Ismail Abdo, Ministre des Affaires Sociales et des Solidarités, Docteur Hibo Moumin Assoweh, Ministre des la Jeunesse et de la Culture, M. Ilyas Moussa Dawaleh, Ministre de l’Economie et des Finances, M. Saïd Nouh Hassan, Ministre de l’Intérieur. Ont pris part aussi à la réunion, le Préfet de Djibouti, la Maire de Djibouti, le Président de la Commune de Balbala, l’équipe de l’AFD conduite par sa Directrice, les Directeurs Généraux de l’ADR, de l’ONEAD, de l’ADDS ainsi que des techniciens de différentes parties au programme.


Pour mémoire, ce programme, composé de deux projets, a pour objectif d’améliorer les conditions de vie non seulement des quartiers de Layabley et Moustiquaire, les zones d’intervention mais bien au-delà par ses impacts car il fait partie d’une plus vaste opération de restructuration des quartiers insalubres et non tramés de la ville de Djibouti au sein du “Programme de Zéro bidonville”. En plus l’aménagement repose sur une cohérence d’ensemble par la prise en compte :

q de la nécessité d’assurer une bonne desserte du secteur en même temps que de garantir une continuité des réseaux routiers structurants, avec notamment une atténuation de la coupure géologique entre quartiers constituée par des oueds,

q du relèvement du taux d’équipements de base (routes, eau potable, électricité, ...) du secteur qui actuellement est largement sous-équipé et ne satisfait pas à la demande de la population,

q de la densification progressive de la zone qui devrait rejoindre le niveau de densité de 200 habitants/ha existant dans la zone Est de Balbala et de la réponse en termes d’équipements de proximité (marché, brigade de gendarmerie, etc.) qu’il convient d’apporter pour satisfaire une population croissante,

q de la création d’espaces d’activités commerciales et artisanales pour aider à la création de richesse au niveau local et de la formation pour atténuer les effets du fort taux de chômage dont souffre le secteur,

q de la création de polarités/centralités qui concentrent les services le long des axes majeurs de desserte du secteur afin de faciliter la mobilité et réduire les déplacements hors zone pour la recherche de ces services, de l’amélioration du cadre de vie avec l’aménagement d’espace récréatif et de détente qui favorisent la rencontre et l’appropriation des espaces publics par toutes les tranches d’âges.

Au-delà des aspects techniques, le renforcement des compétences et la promotion du développement de proximité font partie des activités prévues.

Globalement, en termes de réalisation :

- les travaux de voirie ont démarré en septembre dernier en présence de plusieurs membres du Gouvernement et d’une délégation de Sénateurs français et l’achèvement est prévu pour septembre 2023,

- la construction des équipements collectifs a démarré avec la caserne de la gendarmerie et le centre de développement communautaire.

- les travaux d’extension de réseau d’eau confiés à l’ONEAD ont démarré,

- 192 jeunes, à parité de genre presque égale, ont été formés dans plusieurs domaines. Une partie des ces jeunes fait déjà partie de l’équipe de réalisation des travaux et d’autres suivront au fur et à mesure de l’avancement du chantier,

- 17 sous projets communautaires sont achevés aussi et un deuxième appel à projets a été lancé récemment.

La mise en oeuvre avance de manière fluide et les parties majeures au projet, Gouvernement et AFD, ont manifesté leur entière satisfaction de l’avancement. Il est envisageable que l’échéance d’achèvement des travaux de la tranche ferme, en demarrage actuellement, prévu en septembre 2023 soit tenu. Par ailleurs, le rythme de décaissement est supérieur aux prévisions ce qui traduit une accélération dans l’exécution.

Pour mettre en oeuvre la totalité du programme d’aménagement de Balbala, le Gouvernement a introduit une demande de troisième financement de 8 millions d’euro auprès de l’AFD. La requête est en cours d’analyse.

L’ADDS a été particulièrement félicitée pour le pilotage coordonné et très inclusif de la mise en œuvre.

TPL_BACKTOTOP